IA et développement des compétences, quelles opportunités pour les RH ?

Share on linkedin
Share on twitter
Share on facebook
Share on email

Articles récents

Retrouvez toutes les actualités du Cercle Humania et des RH

Tags

Partager cet article

Share on linkedin
Share on twitter
Share on facebook
Share on email
L'IA pour aider les professionnels à acquérir de nouvelles compétences

L’intelligence artificielle est un fantasme ancien de l’humanité : créer des machines aussi intelligentes que des êtres humains est une idée qui existe depuis l’antiquité. Si les IAs n’en sont pas encore à ce stade, la technologie se développe à grande vitesse. D’une machine capable d’apprendre par itération, nous sommes aujourd’hui aidés par des algorithmes capables d’adaptation. Le secteur de la formation professionnelle bénéficie de nombreuses innovations liées à l’intelligence artificielle. Un renouveau stratégique, car les questions de la montée en compétences et de l’évolution des modes d’apprentissages sont centrales. En effet, 46% des actifs pensent faire le même métier, mais pas forcément de la même manière d’ici 5 ans d’après le baromètre de la formation et de l’emploi 2022.

L’enjeu se complexifie face à de nouvelles modalités d’apprentissage comme le distanciel. Elles nécessitent de renforcer sa pertinence pédagogique pour éviter la baisse de motivation et les no-shows. Pour cela, l’IA a l’avantage de générer des parcours individualisés basés sur l’apprentissage adaptatif, ou adaptive learning. Cette configuration permet de renouveler l’environnement d’apprentissage vers des formats plus immersifs et évolutifs. L’ensemble apporte un suivi plus personnalisé à la fois pour le formateur et l’apprenant.

L’IA pour répondre à un besoin de parcours d'acquisition de compétences personnalisés

Les problématiques comme l’abandon des formations, l’ennui ou l’inadéquation des besoins des apprenants avec le contenu et les objectifs des formations professionnelles sont clairement identifiées. L’idée du “one fits all” perd de son souffle face à un besoin constant aussi bien de développer des compétences existantes que d’en développer des nouvelles. L’intelligence artificielle apporte une solution en permettant de créer des parcours individualisés et adaptables. Les outils sont capables de prendre en compte des critères multiples : profil pédagogique des apprenants, intérêts, progression dans le cours…

Le processus est similaire aux plateformes Netflix. Au fil du temps, les algorithmes affinent leur analyse. Ils sont aujourd’hui capables d’identifier les besoins et les préférences pédagogiques des utilisateurs. L’une des applications les plus populaires est la recommandation de contenu. Dans le cadre d’une formation professionnelle, il est possible aussi bien de déterminer quel type de contenu d’apprentissage (format, durée…) l’apprenant va suivre que de recommander des contenus additionnels spécifiques. Dans le cadre d’un parcours de formation professionnelle, cela permet de définir des voies personnalisées et adaptables, qui vont être capables d’évoluer constamment.

Renouveler l’environnement d’apprentissage

Les formats d’apprentissages développés sont aujourd’hui très variés, mais connaissent une embellie grâce à la généralisation de la formation à distance. MOOCs, formations en visio et plateformes de formation en ligne (LMS) sont très prisés des entreprises. Ces formats permettent de généraliser la formation à des coûts bien moins élevés que des formations en présentiel, et sont plus adaptés à des collaborateurs de plus en plus hybrides. Leur faiblesse se trouve cependant dans un aspect descendant, parfois peu interactif et qui requiert plus de concentration de la part des apprenants. Cela s’en ressent dans le taux d’abandon en moyenne plus élevé. Les environnements intelligents proposés par l’IA permettent d’offrir des environnements d’apprentissages plus immersifs et évolutifs.

L’intelligence artificielle génère ce qu’on appelle des Environnements d’Apprentissage Intelligents (EAI). Ces environnements prennent des formes variées. Les Learning Management Platforms proposent des designs capables de s’adapter aux besoins des utilisateurs grâce à l’adaptive learning : l’IA peut configurer l’interface ou la séquence des activités en fonction des interactions de l’apprenant avec la plateforme. On utilise aujourd’hui le terme de LXP, plateforme d’expérience d’apprentissage, pour désigner ces écosystèmes donnant un accès à un univers totalement interactif et adaptable.

L’exemple de PITCHBOY, un outil de simulation conversationnelle boosté à l’IA pour une acquisition de compétences plus immersive

PITCHBOY fondée en janvier 2019, fait partie des entreprises qui ont misé sur l’IA pour développer des modes de formations plus immersifs pour les collaborateurs. “Aujourd’hui, la mission première de PITCHBOY est d’améliorer la communication entre les hommes. Pour cela, nous avons développé un outil de conception d’expériences conversationnelles” déclare Homéric de Sarthe, co-fondateur et Président de PITCHBOY. “L’Intelligence Artificielle (ou IA) permet de recréer la conversation, d’analyser ce que dit l’apprenant, de lui répondre, et de croiser toutes les informations reçues oralement avec les critères d’évaluation définis par le concepteur. L’IA permet d’apporter le feedback personnalisé sur 3 niveaux de critères : la posture, la maîtrise de la méthodologie, les connaissances produits ou services.”

Exemple Pitchboy Mockup Paribas
Exemple de conversation pour BNP Paribas

Comment cela fonctionne-t-il exactement ?

Une première étape permet de traduire ce que prononce l’apprenant en texte : “Lorsqu’un apprenant lance une simulation et commence à parler, tout ce qu’il dit est transformé en texte (Speech to Text).

Pour la deuxième étape, l’IA doit être capable de répondre : “l’IA analyse en temps réel le transcript (algorithmes d’analyses sémantiques et syntaxiques) et croise ce qui est dit par l’apprenant avec les critères d’évaluations définis par l’entreprise ou le créateur. ” Ainsi, l’IA est capable de choisir la réponse la plus adaptée et répondre en moins d’une seconde. De plus, les expériences peuvent être créées dans différents formats pour toujours plus de réalisme : audio, vidéo ou vidéo 360.

Cette dimension interactive, personnalisable et adaptative offre une alternative aux offres plus classiques de formations. PITCHBOY a réalisé une étude auprès de l’un de ses clients américains pour évaluer la performance de la plateforme. Voici les résultats :

  • 85% des collaborateurs ont trouvé la solution pertinente pour leur besoin (dont 28% ont répondu Absolument, 57% Oui, 14% Pas sûr, 0% Non)
  • 86% ont trouvé que la solution leur permettait de développer leurs compétences (72% Absolument, 14% Oui, 14% Pas sûr, 0% Non)
  • 100% ont plébiscité la solution en comparaison d’un jeu de rôle One to One (57% ont trouvé cela mieux, 43% aussi bien, 0% moins bien)

Cela signifie que vous disposez d’une expérience En ligne, accessible facilement à chacun, avec une rejouabilité très forte, un droit à l’erreur et un accompagnement personnalisé.” précise le co-fondateur.

Conclusion : plus immersive et plus flexible, l’IA appelée à se généraliser dans l'acquisition de nouvelles compétences ?

L’Intelligence Artificielle est intégrée dans de nombreuses plateformes. Grâce à des taux d’engagement plus élevés et un apprentissage plus rapide, elle est un atout de plus en plus indispensable dans l’ingénierie pédagogique et la conception de parcours d’apprentissage. La formation professionnelle n’échappe pas au phénomène. Au contraire, la multiplication de la formation en ligne, moins engageante, peut bénéficier de ses apports en immersion, en personnalisation et en suivi. Cependant, la technologie sera-t-elle suffisante pour totalement éclipser la formation en présentiel ? Dans tous les cas, l’Intelligence Artificielle permet de mieux accompagner apprenants comme formateurs dans une hybridation toujours plus prononcée de la formation professionnelle.
Camille Barbry
Camille Barbry
Gestionnaire de contenu
Camille Barbry crée du contenu depuis plus de 4 ans. Spécialisée en Ressources Humaines. Elle a coécrit un livre, “RH et transformations, Stratégies et tactiques pour s’adapter dans un monde incertain”, paru en mai 2022 aux éditions Dunod. Depuis 2022, elle travaille au Cercle Humania comme gestionnaire de contenu.